Assurance-vie

Comment fonctionne l'assurance-vie ?

Le souscripteur d’une assurance-vie verse de l’argent qui est placé sur des supports financiers. En contrepartie, à la fin du contrat ou au décès de l’assuré, les bénéficiaires obtiennent une rente ou un capital.

Si ce fonctionnement reste le même, chaque contrat d’assurance-vie peut être façonné selon les volontés du souscripteur avec des versements, des bénéficiaires et des supports financiers différents.

Des bénéficiaires différents selon le contrat d'assurance-vie

  • Une épargne disponible avant le terme du contrat, avec des possibilités de rachat total, de rachat partiel et d’avance ;

  • Une fiscalité avantageuse avec des exonérations totales ou partielles sur l’impôt sur le revenu, des abattements pour les transmissions, une option entre l’imposition sur le revenu et des taux de prélèvements forfaitaires ;

  • Un rendement attractif par rapport aux produits d’épargne comme le PEL, le LDD ou le Livret A ;

  • Des frais (dossier, gestion, arbitrage, etc.) négociés par nos conseillers et réduits au maximum.

Parcours explicatif assurance-vie

Comprendre l'assurance-vie

ebook asurance-vie

Vous pensiez tout connaître sur l'assurance-vie ?

Des placements plus ou moins risqués

  • Fonds en euro : des placements sécurisés avec un capital garanti ;
  • Fonds euro-croissance : des supports diversifiés avec une garantie sur l’épargne investie pendant 8 ans minimum ;
  • Unités de compte (actions, obligations, SICAV, FCP, SCPI, etc.) : une valeur fluctuante, mais une rémunération plus attractive ;
  • Association de divers placements dans un contrat d’assurance-vie multisupport.

Plusieurs types de versements possibles

  • Une prime unique lors de la souscription du contrat d’assurance-vie ;

  • Des cotisations régulières (mensuelles, semestrielles, etc.) avec un montant fixe ;  

  • Des primes libres dans leur montant et leur périodicité.

Des bénéficiaires différents selon le contrat d'assurance-vie

  • Dans un contrat en cas de vie, l’assuré reçoit un capital ou une rente viagère à la fin du contrat ;

  • Dans le contrat décès, l’assureur verse la rente ou le capital aux bénéficiaires désignés, au décès de l’assuré ;

  • Avec un contrat mixte vie/décès, l’assuré reçoit les sommes placées s’il est toujours en vie à la fin du contrat. En cas de décès avant cette fin, l’assureur les transmet aux bénéficiaires.

Calculez votre plan épargne retraite

Cela ne prend qu'une minute

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Des bénéficiaires différents selon le contrat d'assurance

Pour faire un bilan de votre situation et déterminer ensemble les placements les plus opportuns, contactez-nous.

Le Groupe Rodin utilise des cookies pour vous offrir une expérience, optimiser les fonctionnalités des réseaux sociaux et vous proposer des publicités personnalisées. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues

Scroll to Top

Plus qu’une étape pour recevoir votre guide gratuit : “Comprendre l’assurance vie”

Merci de remplir ce formulaire pour recevoir votre guide par mail.

​Votre email sert uniquement à l'envoi du guide et de la newsletter. Vos données sont sécurisées. Désinscription en un clic.